France, PACA – weekend soleil

Enfin de retour avec de nouvelles aventures ! Dites donc, ça faisait longtemps…
On se fait tout doucement à notre petite routine alsacienne, même si les envies de repartir à l’autre bout du monde sont encore bel et bien présentes.

En attendant que tout se dégoupille, LONG WEEK-END EN VUE !

En route pour le soleil, la mer, le bleu, le bleu, le bleu… Oui, le Sud de la France !

4 jours pour découvrir ou redécouvrir une partie de la région PACA.

Au programme, Marseille, la ville soleil – et nous revoilà face à la mer…
Qu’est ce que ça nous avait manqué ! Sieste au soleil sur la terrasse chez Auntie Ana, classique ballade le long du Vieux Port, descente et pique-nique dans la Calanque de Sormiou – une qu’on avait encore jamais faite.

4 jours ça passe vite ! Mais on veut voir le maximum, découvrir des endroits nouveaux. Alors en route pour les US…euh pardon…le Colorado, mais Provençal ! Ce canyon où l’on trouve principalement de la terre d’ocre est semi-naturel (mais ça reste impressionnant quand même). Il y a une petite rando à faire pour y accéder et faire de jolies photos, comme si vous étiez partis dans le désert Outre-Atlantique ! Mais pas besoin de se taper le repas ignoble de l’avion, car c’est à Rustrel, à une bonne heure de route d’Aix-en-Provence que ça se passe !

Sur le retour, c’est tout coloré de rouge tels des indiens que nous nous arrêtons à Aix-en-Provence justement. Marché provençal, ballade dans les jolies ruelles de la ville, brunch de roi… On reprend des forces et on fait le plein de tartines (on va en avoir besoin !) avant reprendre la route pour continuer notre petit roadtrip dans les montagnes PACA.

C’est dans le Parc National des Gorges du Verdon, entre Castellane et Moustier-Ste-Marie qu’on plante la tente pour la dernière nuit de notre séjour. Mais avant de pouvoir profiter du doux bruit de l’eau et de la brise fraîche sous notre mini tente, Gaëtan nous a concocté une aprem sportive – et casse-cou (oui ça l’est pour moi car d’habitude je suis plutôt « activité kayak & tortues sur l’océan pacifique »).

Ici, descente de 15 km dans les eaux glacées des Gorges plutôt agitées en canoë raft. On est juste tombé 2 fois à l’eau et on a failli s’entre-tuer entre deux cascades. Autant vous dire que j’étais courbaturée pendant 3 jours. Mais sinon l’expérience est géniale et une fois qu’on est à l’aise, on peut profiter un maximum des sensations et des paysages !

En descendant du canoë, c’est des petits villages – tous plus mignons les uns que les autres – du miel et du fromage, des routes biscornues et des points de vue qu’on profite. On ne regrette pas du tout le détour. Cette partie de la région est vraiment magnifique et mérite qu’on s’y attarde !

Mais malheureusement le week-end touche déjà à sa fin et comme pour la plupart, lundi le petit traintrain reprend du service.

Alors on attend déjà avec impatience les prochaines vacaciones pour s’échapper vers de nouveaux horizons 😉

La région PACA + nous c’était comme ça. 

 

France – les copains en Gironde

Afin d’éviter la déprime hivernale alsacienne, c’est décidé, on part en roadtrip !

Et ce coup ci, pas d’avion, pas de passeport, de langue chinoisée ou de change de monnaie. On simplifie les choses et surtout on profite d’être encore en France pour découvrir un peu plus notre pays magnifique et ses régions pleines de richesses – surtout pour les papilles 🙂

C’est donc parti pour un peu plus de 1 000 km – une broutille pour des ex-baroudeurs de l’Australie – pour rendre visite aux copains alsaciens installés tout là bas, dans le suuud de la France. Direction Bordeaux !

Au programme, visite de vignobles et châteaux, dégustation(s) de vins, ballade dans les ports d’ostréiculteurs, dîners gargantuesques et soirées entre copains… Bref, du bonheur concentré en 5 jours !

Du Médoc en passant par Bordeaux, on découvre Saint-Emilion, on grimpe la dune du Pyla puis on se prélasse à Arcachon. La météo a même décidé d’être sympa et le soleil pointe le bout de son nez pour nous !

La France regorge de surprises et on s’émerveille face à chaque petite ruelle pavée ou tuiles colorées. C’est après avoir vagabondé à travers l’Asie et l’Océanie qu’on arrive à apprécier d’autant plus la beauté du patrimoine français.

Souvent, on dit qu’on connaît mieux des endroits à l’autre bout du monde que son propre pays. La proximité rend souvent le voyage moins excitant. Et pourtant !

Je pense que ceux qui sont venus visiter l’Alsace un jour la connaissent mieux que moi. Honte !

Mais promis, tant qu’on est encore dans les parages, on va partir plus souvent à l’aventure et à la découverte de notre douce France.

***merci les copains vous êtes les meilleurs***